« Si tu veux t’occuper de ton enfant handicapé, tu démissionnes »


Laëtitia, salariée d’une agence bancaire, demande un aménagement d’horaires pour s’occuper de son enfant handicapé, mais il lui est refusé. Son employeur excluant aussi une rupture conventionnelle, elle démissionne. Elle l’attaque aujourd’hui aux prud’hommes.

Source: lentreprise.lexpress.fr