L’Anses, l’Anact et l’Inrs lancent une étude sur la prévention du risque chimique en PME


Cette étude, financée par l’Anses, l’INRS et l’Anact vise à interroger l’usage des valeurs limites d’exposition professionnelle comme mesure de prévention. En milieu de travail, les salariés sont exposés, dans 99% des cas, non pas à une substance, mais à plusieurs agents chimiques ou à des mélanges complexes. Ces expositions concernent encore plus de 2 millions de salariés : des jeunes, des ouvriers en contrat précaire, notamment dans les secteurs de la maintenance et du bâtiment.

Source: istnf.fr