Un collectif de médecins revendique de jouer le rôle de « lanceurs d’alerte » sur la santé au travail


Un manifeste signé notamment par l’Union syndicale de la psychiatrie (USP), le Syndicat de médecine générale (SMG) et l’Association santé et médecine du travail (ASMT), diffusé à l’occasion du congrès de l’USP qui s’est tenu du 24 au 26 mars, vise à « passer à l’offensive face aux causes de la souffrance au travail ».

Source: www.hospimedia.fr