Bretagne: lente prise de conscience des méfaits des pesticides sur la santé


Il y a trois ans, si on l’avait mis en garde contre les pesticides, Noël Rozé, éleveur laitier, aurait « rigolé », mais il a pris un virage radical et vient de se convertir au bio: le cancer est passé par là.

Source: www.lepoint.fr