Nouveau mandat du Protecteur du citoyen : Les lanceurs d’alerte bénéficient maintenant d’un recours fiable, sécuritaire et indépendant


La Loi facilitant la divulgation d’actes répréhensibles à l’égard des organismes publics, qui entre en vigueur aujourd’hui, permet à toute personne de divulguer de manière anonyme ou non au Protecteur du citoyen, en toute confiance et confidentialité, un acte répréhensible impliquant un organisme public. Les lanceurs d’alerte peuvent être des membres du personnel d’un organisme visé par la Loi, des fournisseurs, des sous-traitants ou toute autre personne ayant eu connaissance qu’un acte répréhensible a été commis ou est sur le point de l’être.

Source: protecteurducitoyen.qc.ca