Un embryon de protection sociale pour les travailleurs ubérisés


Un décret prévoit que les sites cotiseront pour les accidents du travail et la formation des indépendants qui travaillent pour eux. La disposition est loin de soulever l’enthousiasme des principaux concernés.

Source: www.liberation.fr