Santé et sécurité au travail : quelles sont les priorités d’Emmanuel Macron pour ses 100 premiers jours ?


Même si le président élu a besoin d’une majorité à l’Assemblée pour appliquer son programme, il compte lancer rapidement plusieurs réformes. Notamment par ordonnance en ce qui concerne la réforme du Code du travail. Le compte pénibilité semble menacé.

Le huitième président de la Vème République, Emmanuel Macron, élu par 66,1% des voix contre Marine Le Pen (33,9%) entend enclencher très rapidement sa réforme du Code du travail. L’ambition est de poursuivre ce qui a été initié par la loi El Khomri : favoriser le recours aux accords majoritaires dans les entreprises et les branches. Le texte prévoit aussi un plafonnement des indemnités prud’homales en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse. Cette disposition figurait déjà dans la loi El Khomri mais a été retoquée par le Conseil constitutionnel. La fusion des instances représentatives du personnel (IRP) comme les comités d’entreprise ou les CHSCT, est également prévue, d’après Le Monde.

Source: www.infoprotection.fr