Étrelles. Suicide d’une employée : pourquoi Thales est jugé inexcusable


Le tribunal des affaires de la Sécurité sociale vient de motiver sa décision, rendue le 17 mars, de relever la faute inexcusable de Thales pour le suicide d’une employée, chez elle, en 2009. La juridiction a estimé que l’état de fragilité de l’employée était avéré et que le risque la concernant ne pouvait qu’être identifié.

Source: www.ouest-france.fr