Japon | Comment prévenir le « karôshi », la mort par surmenage au travail ?


Le suicide en décembre 2015 d’une jeune employée de Dentsû, qui avait commencé à travailler en avril de la même année dans cette grande agence de publicité, a été reconnu en octobre 2016 comme résultant d’un accident du travail. Deux mois plus tard, le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales a présenté des mesures d’urgence pour prévenir le surmenage mortel au travail. Pourquoi les Japonais travaillent-ils jusqu’à en mourir ? L’auteur se penche sur les mesures à prendre pour prévenir le karôshi.

Source: www.nippon.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s