Du cimetière à l’hôpital, les pompes funèbres, un métier à risques


« Toi, au moins, tu es tranquille, tes clients ne sont pas agités » est sans doute une des déclarations qui revient le plus souvent quand on dit travailler dans les pompes funèbres. Détrompez-vous, braves gens : les métiers du funéraire sont physiques, et, surtout, dangereux. La preuve par l’exemple.

Source: www.funeraire-info.fr