Fonction respiratoire chez les solistes vocaux, les chanteurs d’opéra et les musiciens d’instruments à vent 


Les études actuelles n’ont pas encore établi de conclusion définitive sur les effets du chant et de la pratique professionnelle des instruments à vent sur la fonction respiratoire d’un individu.

Cette étude grecque étudie la fonction respiratoire des chanteurs d’opéra et des musiciens d’instruments à vent par rapport à un groupe d’individus en bonne santé. Le groupe expérimental comprenait 45 hommes et 38 femmes, 58 chanteurs d’opéra et solistes vocaux et 22 joueurs d’instruments à vent. Les 80 témoins étaient tous non fumeurs, sains et appariés sur l’âge et le genre.

Source: www.camip.info