RÉSILIATION JUDICIAIRE : Absence totale de suivi médical… Vous avez dit grave ?


Ayant constaté que le seul grief établi était l’absence de visites médicales d’embauche et périodique, la cour d’appel a pu décider que ce manquement ne faisait pas obstacle à la poursuite du contrat de travail.

Source: www.wk-rh.fr