Urgences en médecine du travail : du raisonnement au protocole


Le médecin du travail a une place importante dans la gestion de l’urgence au travail : il est le « conseiller des employeurs pour la délivrance de conseils en matière d’organisation des secours et des services d’urgence, la formation aux risques spécifiques et l’élaboration des actions de formation à la sécurité et à celle des secouristes ». Il doit donc proposer à l’employeur une procédure à appliquer en situation d’urgence, adaptée aux moyens existants, l’objectif étant d’optimiser la réponse extérieure face à un événement subit. Il faut d’emblée rechercher un risque collectif et une détresse vitale afin d’alerter au plus vite les secours.
Le protocole sera donc un message écrit, clair, bref, facile à lire, daté, établi avec le personnel infirmier ou les partenaires

Source: www.camip.info