Licenciement pour inaptitude physique : l’employeur doit bien motiver la lettre de licenciement


La Cour de Cassation a rappelé dans un arrêt du 23 mai 2017 (1) que ne constitue pas l’énoncé d’un motif précis de licenciement l’inaptitude physique du salarié, sans mention de l’impossibilité de reclassement. Sans cette mention, le licenciement est dépourvu de cause réelle et sérieuse.

Source: www.juritravail.com