Canada : les chantiers en présence d’amiante contrôlés 


L’INSPQ (Institut National de Santé Publique du Québec) vient de publier un rapport présentant une analyse des données d’intervention de la Commission des Normes, de l’Equité, de la Santé et de la Sécurité du travail (« équivalent » à l’inspection du travail en France) sur les lieux de travail en présence d’amiante sur la période 2012-2014.

Au Québec, les chantiers doivent être déclarés à la Commission 10 jours avant le début des travaux. Le cas échéant, les contrôles peuvent être effectués.

Durant cette période, les chantiers en présence d’amiante représentent en moyenne près de 7% des chantiers de la construction (déclarés via un système informatique de la commission).

Plusieurs manquements à la réglementation ont été identifiés.

Parmi ceux-ci sont à relever des défauts :

  • de respect de certianes obligations (protection respiratoire, mesures d’empoussièrement dans l’air, décontamination des opérateurs, …)
  • dans la gestion des déchets amiantés ou dans la mise en place de mesures de protection collective
  • dans la formation des travailleurs.

 

En 2014, 110 chantiers ont été fermés par la Commission pour des manquements à la réglementation « amiante », 28 % des chantiers déclarés en présence d’amiante ayant fait l’objet de contrôles.

Source: aleacontroles.com