La CNESST demande des modifications après la mort d’un travailleur de Lamarche


La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a dévoilé les conclusions de son enquête sur la mort de Jean-Pierre Tremblay, un travailleur de l’entreprise Bétons préfabriqués Trans-Canada.

Rappel des événements : L’homme âgé de 64 ans, un résident de Lamarche au Lac-Saint-Jean, avait perdu la vie à 48 heures de sa retraite, le 21 décembre 2016. Il avait été écrasé mortellement par un palonnier alors qu’il déchargeait une remorque remplie de tiges d’acier de 18 mètres.

L’accident est survenu à Saint-Eugène-de-Grantham, près de Drummondville, dans la région du Centre-du-Québec.

Source: ici.radio-canada.ca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s