La souffrance des internes en médecine, une réalité en Limousin confirmée par une enquête nationale


Des associations et des syndicats ont interrogé les étudiants en médecine et le diagnostic est inquiétant : ils souffrent deux fois plus que la population générale d’anxiété ou de dépression. Le président des internes de spécialités de Limoges, Géraud Forestier, était l’invité de France Bleu à 8h20.

Une nouvelle enquête met en lumière la souffrance des soignants, et des plus jeunes d’entre eux : les étudiants en médecine, interrogés via un questionnaire en ligne par plusieurs associations et syndicats d’internes. 22.000 réponses ont été retournées et elles sont alarmantes pour Géraud Forestier. Le président de l’internat de spécialités médicales et chirurgicales de Limoges a répondu à 8h20 ce vendredi aux questions de Jérome Ostermann.

A l’issue de cette enquête, plus de 66% des internes disent souffrir d’anxiété, près de 30% de dépressions, Plus de 20% ont même admis avoir eu des idées suicidaires…

Source: www.francebleu.fr