Saga du BPA : Le BPA serait un perturbateur endocrinien, selon le comité des Etats membres de l’ECHA 


Un communiqué de l’ECHA/PR/17/12 du 16 juin 2017 annonce que le comité des Etats membres est d’accord à l’unanimité pour dire que le bisphénol A est un perturbateur endocrinien. Le blog a adapté le communiqué de l’ECHA uniquement sur le bisphénol A. Veuillez vous reporter au communiqué en anglais précité pour avoir sa teneur complète

.Le Comité des États membres (MSC) a appuyé la proposition de la France afin d’identifier en plus le Bisphénol A comme une substance très préoccupante en raison de ses propriétés perturbatrices endocriniennes qui causent de effets probables graves sur la santé humaine. Le Comité des États membres a convenu à l’unanimité d’identifier comme substance très préoccupante (SVHC pour substance of very high concern) le 4,4′-isopropylidènediphénol (bisphénol A, BPA) (EC 201-245-8, CAS 80-05-7), proposé par la France, en raison de ses propriétés perturbatrices endocriniennes pour la santé humaine

Source: amgar.blog.processalimentaire.com