Code du travail : « Il faut renforcer au niveau local les pouvoirs des représentants du personnel »


Le projet de refonte de notre droit du travail ouvre une occasion historique pour que les syndicats bougent le curseur en leur faveur, en vue d’une participation plus grande des salariés à la marche de l’entreprise. Il ne faut pas la rater. Et pour cela, il leur faut relier étroitement deux des sujets sur la table de discussion : la fameuse inversion des normes – entreprise, branche ou loi, que la future loi se propose d’étendre dans d’autres domaines que la durée du travail – et la fusion des instances représentatives du personnel (comité d’entreprise – CE, Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail – CHSCT et délégués du personnel – DP) au sein d’un comité d’entreprise élargi.

Source: www.voxfi.fr