Le CIRC a bel et bien dissimulé des données scientifiques


Un article publié par Reuters, mercredi 14 juin, relance la polémique autour du CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer), dont la légitimité a été remise en cause plusieurs fois ces derniers mois. L’enquête de l’agence de presse anglo-saxonne révèle que l’Institution aurait dissimulé des données de nature à changer la conclusion du rapport dans lequel elle établit le caractère « cancérogène probable » du glyphosate.

Le CIRC, un organisme onusien rattaché à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), est au coeur d’un nouveau scandale. Les faits remontent à 2015. Une partie des résultats de recherches scientifiques menées par l’Agricultural Health Study (AHS) – un centre de recherche en cancérologie américain – n’avaient alors pas été incorporés à un rapport du CIRC établissant le caractère « cancérogène probable » du Glypgosate – la monographie 112 – alors même que ces récherches étaient « de nature à changer le résultat de (la monographie) ». D’après Reuters, le CIRC a sciemment passé sous silence des données scientifiques, qui entraient en contradiction avec ses propres conclusions. Ce faisant, l’article suggère que l’institution internationale a pris un parti militant afin de pouvoir « soutenir un rapport à charge » contre le glyphosate – un produit utilisé pour produire l’herbicide le plus répendu dans le monde. 

Source: www.agoravox.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s