Fortes chaleurs et travail 


En période de fortes chaleurs, la vigilance est de mise. Actuellement, le ministère de la santé met en alerte la population sur ces fortes vagues de chaleur qui sévissent dans tout le pays.

Sur le plan professionnel que dit la loi :

Les conditions de travail sont régies par le code du travail. Il n’est pas prévu de température maximale ou minimale qui empêcherait d’exercer une activité professionnelle. Mais, il édicte certains principes en fonction du lieu d’exercice : en intérieur ou en extérieur.

Travail en intérieur : On peut se référer à l’article R4223-13. Cet article du Code ne définit ni le terme de saison froide, ni celui de température convenable. Cela relève de la discrétion de l’employeur. L’employeur n’a pas d’obligation légale d’installer un système de climatisation, il doit veiller à ce que l’air soit renouvelé et ventilé de façon à éviter les élévations trop fortes de température.

Travail en extérieur : L’article R4225 – 1 du Code du travail définit certains critères pour aménager les postes de travail des salariés exerçant une activité à l’extérieur. Il est notamment précisé qu’ils doivent être protégés contre les conditions atmosphériques. Cependant le Code ne précise pas les aménagements obligatoires. Une certaine marge de manœuvre est donc laissée à l’employeur.

Source: www.horizonsantetravail.fr