Médecine du travail. Des visites à la carte, en fonction des risques


La réforme de la médecine du travail était au coeur de l’assemblée générale de l’Association médicale interentreprises du Morbihan (Amiem), qui se déroulait il y quelques jours à Vannes. Le décret d’application de la loi est passé en décembre 2016 mais c’est en 2018 que l’Amiem pense pouvoir le mettre en pratique. En quoi consiste cette réforme ? « Dans la fin des visites systématiques pour tous les salariés. La majorité des actifs étant en bonne santé, il était préférable de se focaliser sur ceux qui en ont réellement besoin », explique Claudie Chedaleux, directrice de l’Amiem.

Source: www.letelegramme.fr