expertises CE et CHSCT sous controle d’un syndicat professionnel


une situation de monopole et la libre administration du secteur : la maitrise des informations stratégiques des entreprises la substitution des experts aux syndicalistes et le déni de démocratie

Source: blogs.mediapart.fr