« Sur les perturbateurs endocriniens, la France a capitulé, totalement et complètement »


Dans sa chronique, Stéphane Foucart, journaliste au service Planète, estime qu’en signant les critères de définition de ces substances, le 4 juillet à Bruxelles, la France n’a obtenu aucune avancée.

Source: www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s