Pénibilité, usure, épuisement… quid de la profession infirmière


Aux frontières connexes de la pénibilité et de l’épuisement professionnel, l’usure au travail est un processus complexe et insidieux qui, avec l’allongement de la vie professionnelle, tend aujourd’hui à s’intensifier. La première profession de santé en termes d’effectifs est-elle gagnée par ce phénomène, elle qui connait par ailleurs un mal-être au travail plus grand que d’autres professions de santé ? Éléments de réponse.

Source: www.infirmiers.com