Les accidents du travail ne sont plus une fatalité.Éclairage


Certains secteurs économiques sont plus concernés par les accidents du travail que d’autres. Tous secteurs confondus, le taux de fréquence est de 22,9 %. Cet indicateur est plus élevé dans les entreprises du BTP (40,3 %), de l’agro-alimentaire (31,7 %), ou des transports et réseaux (28,9 %), et plus faible pour les sociétés de la métallurgie (19,8 %), du commerce (15 %) ou des services (7,9 %). Mais quel que soit le secteur d’activité, les directions d’entreprises ont une marge de manoeuvre pour abaisser ce taux. « Les sociétés n’ayant pas mené de programme d’amélioration de la sécurité peuvent espérer diviser ce taux par 10 », affirme Frédéric Caillaud, directeur métier HSE chez Bureau Veritas.

Source: lemag.bureauveritas.fr