Analyse du travail à la chaleur : les indices de contraintes thermiques


Un certain nombre de facteurs influencent les échanges thermiques entre l’homme et son environnement et la seule température de l’air est loin d’être le seul paramètre déterminant le risque chaleur. Il faut aussi tenir compte de la température de rayonnement, de la vitesse d’écoulement de l’air, de l’humidité ambiante, de l’isolement thermique vestimentaire, de la position du salarié au travail et de son activité .

Source: www.camip.info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s