Pas de patron, plus de stress ?


Les travailleurs sont de plus en plus autonomes, selon un rapport de France stratégie. D’une part, ils ont plus de ressources individuelles grâce à l’augmentation de leur niveau de qualification. D’autre part, les technologies numériques ont facilité des rapports plus distants avec la hiérarchie. Des évolutions qui donnent parfois lieu à de nouvelles pratiques managériales : lien de subordination classique affaibli, sollicitation des salariés pour fixer les objectifs et optimiser la production. En Europe, ces formes de management concernent 29 % des actifs. Elles favorisent la croissance du nombre de travailleurs indépendants, pour qui les entreprises sont devenues des clientes plutôt que des supérieures hiérarchiques.

Source: www.scienceshumaines.com