La HAS médicalise le burn out | Recommandations


Le burn-out ou syndrome d’épuisement professionnel correspond à un syndrome bien spécifique, souligne la Haute Autorité de santé (HAS) qui a publié des recommandations à l’usage des médecins généralistes et des médecins du travail.
Ces recommandations ne concernent que le versant clinique de la prise en charge. La notion de « burn out » est un peu fourre-tout ; alors la HAS le définit comme « un épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel « .
Si les symptômes sont variés (cognitifs, émotionnels, comportementaux, physiques), ils s’accompagnent aussi d’un épuisement émotionnel, d’un cynisme vis-à-vis du travail et d’une perte d’efficacité. Devant cet éventail de symptômes, non spécifiques, seul le lien avec le travail permet d’affirmer le diagnostic : le burn out ne concerne que la sphère du travail alors que la dépression touche toutes les dimensions de la vie.

Source: www.camip.info