« Pourquoi je suis ravi d’être en médecine du travail », le plaidoyer d’un interne pour sa spécialité


Rafael Alcaraz-Mor est un interne heureux. Le jeune homme, actuellement en dernier semestre de stage en médecine du travail, dit s’épanouir dans la spécialité qu’il a choisie, non pas par défaut, mais par vocation. Initiative originale, il s’en est expliqué dans un texte publié récemment dans la revue « La presse Médicale ».

Source: www.lequotidiendumedecin.fr