Particules ultrafines : quelle est l’efficacité d’un filtre N95 pour protéger les travailleurs ?


Les nanoparticules ont-elles des effets à long terme sur la santé des travailleurs ? « Leur utilisation est encore trop récente pour le savoir », estime Ali Bahloul, chercheur à l’IRSST. Entretemps, le principe de précaution s’applique. Pour se protéger contre l’exposition aux particules ultrafines (PUF), dont font partie les nanoparticules, bon nombre de travailleurs québécois portent des appareils de protection respiratoire (APR) à pièce faciale filtrante de type N95. Sont-ils vraiment protégés ainsi ? Le masque conserve-t-il ses propriétés en tout temps ? Ali Bahloul a mené une recherche sur le sujet afin d’en avoir le coeur net.

Source: preventionautravail.com