Quid des AES chez les professionnels de santé en France


Les AES sont parmi les accidents du travail les plus fréquents en milieux de soins. Ils peuvent être responsables de la transmission de maladies infectieuses. Des séroconversions ont ainsi été documentées dans la surveillance nationale des contaminations professionnelles par le VIH, le VHC et le VHB conduite par Santé Publique France (ex InVS) et transférée au GERES à compter du 1er mai 2017.

Source: www.infirmiers.com