Jean Auroux : « On atrophie le monde du travail avec une idéologie archaïque »


Dans ce nouveau Conseil social d’entreprise (CSE) regroupant toutes les instances représentatives du personnel, on ne va pas additionner les effectifs des anciennes IRP. C’est donc un affaiblissement syndical majeur qui se prépare. Le gouvernement a dit qu’il ne toucherait pas aux compétences de chacune des IRP : j’attends de voir les décrets et ce qu’ils vont faire notamment de la personnalité juridique du CHSCT pour ester en justice. Mais concrètement lors d’une réunion, s’il faut utiliser en même temps les fonctions du CE et celles du CHSCT, je redoute que le CHSCT passe en fin de séance et que les questions soient évacuées très vite.

Source: andrenicolas.centerblog.net