Le manquement de l’employeur à ses obligations de sécurité justifie la résiliation judiciaire du contrat de travail


Une salariée est engagée le 3 novembre 1992 en qualité de secrétaire assistante par une société d’avocats.
Cette salariée se trouve en arrêt maladie du 1er au 15 février 201

Source: www.legisocial.fr