Amiante : la recherche se poursuit


Outre les pathologies broncho-pulmonaires bien connues liées à l’exposition à l’amiante, d’autres pathologies cancéreuses sont désormais considérées comme liées à l’amiante : le cancer du larynx et le cancer de l’ovaire. Une interrogation planait sur le cancer de l’estomac, du côlon, et du rectum jusqu’à ce qu’une publication du Professeur Christophe Paris mette clairement en évidence un risque accru de cancer colorectal chez les travailleurs de l’amiante. Cette étude a permis en outre de faire le lien entre la présence de plaques pleurales et le risque de décès par cancer broncho-pulmonaire après prise en compte du tabagisme, mais aussi d’établir le fait que la présence de plaques pleurales soit un facteur de risque de mésothéliome indépendamment des autres facteurs.

Source: www.camip.info