Silicose, retour d’un vieux fléau au 21e siècle


Entre médecine, commerce et politique

La silicose, devenue une épidémie d’ampleur mondiale, a conduit à l’émergence de nouvelles formes de mobilisation contre les risques professionnels et environnementaux causés par les « maladies industrielles ». Définie comme l’accumulation progressive de tissus cicatriciels dans les poumons due à l’inhalation prolongée de poussières de silice cristalline, cette pathologie a émergé il y a longtemps à une époque où l’ensemble des pays industrialisés dépendaient du charbon pour fournir de l’énergie à leurs usines et chauffer leur population. Mais loin d’avoir disparu, la silicose est au contraire, si l’on peut dire, l’une des maladies sociales et environnementales les plus prometteuses du 21e siècle. Elle est amenée à progresser à un rythme rapide, parallèlement à l’industrialisation des pays émergents.

Source: www.ined.fr