Déclaration obligatoire des mésothéliomes


Si la part des mésothéliomes pleuraux attribuable à une exposition professionnelle à l’amiante atteint 75 % à 92 % chez les hommes, de nombreuses questions subsistent concernant les facteurs d’exposition chez les femmes, les hommes jeunes et les personnes atteintes d’un mésothéliome localisé hors plèvre. Il existe aujourd’hui des arguments scientifiques forts pour considérer que certaines expositions non professionnelles à l’amiante peuvent jouer un rôle causal dans le mésothéliome de la plèvre. D’autres types d’exposition sont également suspectés de favoriser la survenue de mésothéliomes.

Source: invs.santepubliquefrance.fr