La 1ère campagne mondiale pour la sécurité, la santé et le bien-être au travail de l’AISS


Un monde sans accidents du travail, maladies professionnelles ou préjudices physiques au travail est-il possible ? « Oui ! », répond la toute première campagne mondiale de l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS).

Selon Joachim Breuer, Président de l’AISS, « tout accident ou maladie lié au travail est dû, non à la malchance ou au destin, mais à des causes spécifiques et peut donc être évité ». Pour faciliter l’adoption d’une approche plus systématique et plus intégrée en matière de prévention, la campagne « Vision Zero » propose à l’intention des entreprises et partenaires sept règles d’or et des listes de critères concrets, ainsi que des supports de formation, sur son site Web.

Les sept règles d’or sont :

 

  • Faire preuve de leadership – montrer son engagement
  • Identifier les dangers – évaluer les risques
  • Définir les objectifs – élaborer des programmes
  • Garantir un système sûr et sain – être organisé
  • Assurer la sécurité et la santé sur les machines, les équipements et les lieux de travail
  • Améliorer les qualifications – développer les compétences
  • Investir dans la personne – motiver par la participation.

 

L’application des règles d’or représente incontestablement un investissement pour les entreprises, mais « il est largement reconnu que la prévention est un choix payant, et que la bonne santé et la motivation de la main-d’œuvre sont décisives pour la performance d’une entreprise ».

Source: eurogip.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s