Bonus-malus : un système qui fonctionne déjà pour les risques professionnels


Que ceux qui ne protègent pas leur personnel en paient les conséquences. Depuis 1945, la branche Accidents du travail-Maladies professionnelles (AT-MP) de la Sécurité sociale applique le principe du « pollueur-payeur ». Et les employeurs, qui financent l’intégralité des dépenses AT-MP, semblent satisfaits de ce mode de fonctionnement. « Le principe, c’est l’incitation à la prévention. Nous avons un levier, parce que les entreprises ont intérêt à réduire leurs dépenses », explique Marie-Claire Pirot, à la direction des risques professionnels de la Sécurité sociale.

Source: www.lesechos.fr