Surveillance de la mortalité par suicide des agriculteurs exploitants


RÉSUMÉ :
Un excès de risque de décès par suicide a été observé chez les agriculteurs dans plusieurs études françaises et internationales.
Dans ce contexte, Santé publique France (autrefois Institut de veille sanitaire) et la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole (CCMSA) se sont associés afin de produire des indicateurs réguliers de mortalité par suicide dans la population des agriculteurs. La population étudiée comprend tous les chefs d’exploitation et leurs conjoints collaborateurs, en activité professionnelle en 2010 et 2011. Le présent rapport présente également l’évolution de la mortalité par suicide dans cette population entre 2007 et 2011. La population étudiée comporte en moyenne 481 657 personnes dont 69 % d’hommes et 31 % de femmes. Durant les deux années, on a observé 253 décès par suicide chez les hommes et 43 décès par suicide chez les femmes. La comparaison de la mortalité par suicide des agriculteurs exploitants à celle des hommes du même âge dans la population française montre un excès de suicides de 20 % en 2010 , particulièrement marqué dans les classes d’âge de 45 à 54 ans et dans le secteur d’élevage bovins-lait. Pour l’année 2011, seuls les exploitants agricoles âgés de 45 à 54 ans présentaient un excès de mortalité par suicide significativement supérieur à celui de la population générale d’âge similaire.
La surmortalité par suicide observée en 2010 fait suite à deux années où l’on a également observé un excès de mortalité par suicide chez les agriculteurs exploitants. Le secteur de l’élevage bovin semble particulièrement touché par le suicide. Ces résultats confirment la nécessité de poursuivre la surveillance dans cette population.

Source: invs.santepubliquefrance.fr