Suicides dans les forces de l’ordre: derrière l’émotion precent les conditions de travail


Des syndicats policiers, alarmés par la brutale hausse du nombre de suicides dans les rangs des forces de l’ordre, réclament au ministère de l’Intérieur de nouvelles mesures, notamment sur les conditions de travail, dans l’espoir d’enrayer cette tragique augmentation.

Les suicides de sept policiers et de deux gendarmes au cours de la semaine noire qui vient de s’écouler ont poussé le gouvernement à promettre une réunion sur ce délicat sujet entre le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb et les organisations représentatives des forces de l’ordre. Depuis le début 2017, quelque 46 policiers et 16 gendarmes ont mis fin à leurs jours.

Source: www.lamontagne.fr