Faut-il euthanasier la médecine du travail ?


Décriée par les entreprises qui la considèrent souvent comme une taxe, méprisée par les salariés qui n’y trouvent pas d’utilité et boudée par les médecins qui la relèguent en toute dernière position dans leurs choix d’internat, la médecine du travail est malade. Le mal est profond. D’ici 2024, il n’y aura plus que 2200 médecins du travail en France, quand les 5500 médecins actuels ne suffisent pas à traiter l’ensemble des consultations obligatoires ni les actions en milieu de travail attendues de ces spécialistes ! Cette pénurie de l’offre, combinée à la crise de la demande apparente, devrait logiquement mener à la disparition progressive de ce système désuet et poussiéreux.

Source: www.cadredesante.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s