La prévention des risques dans les centres de distribution

Les centres de distribution (ou plates-formes logistiques), sont des entrepôts qui gèrent les flux de marchandises depuis leur lieu de production jusqu’aux magasins de détail ou aux clients finaux. Les taches de la chaine logistique sont confiées aux magasiniers-caristes et aux préparateurs de commandes. Ces métiers sont exposés à des risques provenant des nombreuses manutentions manuelles et déplacements dans les magasins, des dangers de l’utilisation de chariots automoteurs, de transpalettes, de rayonnages métalliques … le tout dans une organisation soumise à des impératifs de rendement.

Source: www.officiel-prevention.com

Le potentiel destructeur de l’évaluation individualisée des performances

Le potentiel destructeur de l’évaluation individualisée des performances
par Nicolas SANDRET, Attaché à la Consultation de Pathologie Professionnelle de Créteil Médecin du travail
Dans le cadre de la consultation de pathologie professionnelle de Créteil, nous recevons des salariés présentant des tableaux de grande souffrance psychique : effondrement anxio-dépressif grave avec perte de l’estime de soi, incapacité à avoir des relations sociales ou familiales, idées ou passages à l’acte suicidaire.. Ces tableaux cliniques sont la plupart du temps imputables à des faits qui ont eu lieu dans le cadre du travail. Cette décompensation psychique est souvent associée par les salariés à une perte de ce qui fait sens au travail, à une incompréhension à ce qui leur arrive, et à une grande culpabilité liée à une interrogation lancinante : « qu’ai-je fait pour que cela m’arrive ? ».

Source: www.souffrance-et-travail.com

La prévention des risques des travaux forestiers.

Les travaux d’abattage, de débardage, de débroussaillage,
d’élagage sont des travaux à hauts risques : ces travaux
forestiers comportent une combinaison de risques naturels
et de risques liés à l’emploi des machines.

Source: www.officiel-prevention.com

Déclaration obligatoire des mésothéliomes

Si la part des mésothéliomes pleuraux attribuable à une exposition professionnelle à l’amiante atteint 75 % à 92 % chez les hommes, de nombreuses questions subsistent concernant les facteurs d’exposition chez les femmes, les hommes jeunes et les personnes atteintes d’un mésothéliome localisé hors plèvre. Il existe aujourd’hui des arguments scientifiques forts pour considérer que certaines expositions non professionnelles à l’amiante peuvent jouer un rôle causal dans le mésothéliome de la plèvre. D’autres types d’exposition sont également suspectés de favoriser la survenue de mésothéliomes.

Source: invs.santepubliquefrance.fr

Médecin et infirmier du travail : le couple gagnant

L’infirmier en santé au travail est une fonction qui existe depuis très longtemps bien que ce professionnel de santé ait été longtemps seulement cantonné aux grandes entreprises ou établissements.

Source: www.miroirsocial.com

Poussières de bois et risque de cancer

Messages clés

Les poussières de bois sont émises lors d’opérations de transformation ou usinage du bois. Elles peuvent être inhalées et être à l’origine de maladies de l’appareil respiratoire, dont la plus grave est le cancer des fosses nasales et des sinus de la face.
 
Les poussières de bois sont classées cancérogènes avérés par le CIRC (groupe 1) pour les cancers du nasopharynx, des fosses nasales et des sinus de la face. 
 
En France, entre 310 000 et 360 000 salariés seraient exposés aux poussières de bois. Elles sont la deuxième cause de cancers liés au travail ; 45% des cancers des fosses nasales et des sinus de la face seraient attribuables à une exposition professionnelle aux poussières de bois.
 
Les tableaux 47 du régime général et 36 du régime agricole désignent le carcinome des fosses nasales, de l’ethmoïde et des autres sinus de la face comme maladies professionnelles. 
 
La valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP) sur 8 heures en atmosphère de travail pour les poussières de bois inhalables est de 1 mg/m3. Les plans nationaux de santé publique (plan National Santé Environnement PNSE 2 et plan Santé Travail) prévoient des mesures de réduction et de suivi des expositions professionnelles aux agents CMR, notamment pour les expositions aux poussières de bois.

Source: www.cancer-environnement.fr

Le bore-out ou l’ennui au travail : démêler le vrai du faux 

En 2015, alors que la question du burnout 1 fait la une des médias et est débattue par les pouvoirs publics, un nouveau sujet de santé au travail fait soudainement son apparition : le bore-out ou l’ennui au travail, qui ferait encore plus de victimes que le burnout. Les médias s’en font largement écho, mettant en avant à la fois la publication d’un ouvrage sur le sujet et une plainte d’un salarié contre son ex-employeur pour bore-out consécutif à une  » mise au placard « . Au-delà du caractère sensationnel du sujet, que sait-on réellement sur le bore-out ? Cet article propose de faire le point.

Source: www.inrs.fr

SEIRICH, l’outil pour évaluer vos risques chimiques

EIRICH est une application informatique, mise à disposition et  développée par l’INRS en partenariat avec la Direction générale du travail, la Direction des risques professionnels (CNAMTS, CARSAT et CRAMIF) et des organisations professionnelles.

SEIRICH a été conçu pour être employé aussi bien par des experts que par des utilisateurs ne disposant pas de connaissances particulières dans le domaine des risques chimiques. Avant de télécharger SEIRICH nous vous recommandons vivement de tester vos connaissances afin de déterminer le niveau qui vous est le mieux adapté. SEIRICH comporte de nombreuses fonctionnalités qui vous permettront de gérer et tracer les produits chimiques dans votre entreprise. SEIRICH vous fournira également des informations et conseils utiles pour la prévention dans votre entreprise.

L’évaluation des risques chimiques est une tâche méticuleuse qui nécessite du temps et de la rigueur : SEIRICH vous apportera cette aide. Cette évaluation sera réalisée à partir des informations que vous aurez saisies et n’engage donc que votre responsabilité. L’évaluation des risques professionnels concerne également les risques d’autres natures que le risque chimique qui doivent être également pris en compte dans votre entreprise. Avant d’engager une démarche d’évaluation des risques chimiques, il vous sera nécessaire de rassembler tous les documents relatifs aux produits utilisés : FDS, notice

Source: www.seirich.fr

La prévention des risques des travaux en milieu confiné

Les milieux confinés représentent des dangers importants pour la santé et la sécurité des travailleurs. Ils figurent parmi les plus accidentogènes car les conditions de pollution de l’air, d’éclairage, d’exigüité, d’humidité, de froid ou de chaleur amplifient considérablement la fréquence et la gravité des accidents du travail et maladies professionnelles.

Source: www.officiel-prevention.com

La prévention des risques professionnels de la sous-traitance interne sur site

La sous-traitance recouvre deux notions distinctes : celle d’entreprises qui confient des travaux externalisés à des entreprises qui les exécutent dans leurs propres ateliers ou bureaux (sous-traitance de capacité ou de spécialité), et la sous-traitance interne de services sur les sites industriels des donneurs d’ordre. Dans ce cas, l’entreprise sous-traitante fait ainsi travailler son propre personnel salarié dans une autre entreprise,
que ce soit dans ses usines, ses bureaux ou chantiers.

Source: www.officiel-prevention.com