LA SANTÉ EN ENTREPRISE: QU’EN SAIS TU ???

La Promotion de la Santé en Entreprise nous interpelle tous peu importe la profession que nous exerçons. Chaque individu, qu’il soit employeur ou employé, jouissant de toutes ses capacités physiques et mentales, devrait s’informer au sujet de la prise en charge sanitaire au sein de l’ entreprise dans laquelle il travaille; car cette dernière, est le lieu où la plupart des individus passent la majorité de leur temps. C’est pourquoi il est vital de connaitre les mesures prises en charge par l’entreprise et par la même, l’employeur, en cas d’accident ou de maladie d’un employé.

Source: gwv-international.com

Comment concilier transformation numérique et QVT tout en négociant un droit à la déconnexion ?

Une nouvelle révolution industrielle Tous les chamboulements induits par le numérique dans la réalisation de toutes les activités font que la transition numérique est désormais qualifiée de façon consensuelle de 4ème révolution industrielle. Le numérique, ses outils, ses bénéfices et ses contraintes, font désormais partie de la vie de près de 3 milliards d’internautes dans …

Source: gestionpaiegrhquichoisir.com

Du cimetière à l’hôpital, les pompes funèbres, un métier à risques

« Toi, au moins, tu es tranquille, tes clients ne sont pas agités » est sans doute une des déclarations qui revient le plus souvent quand on dit travailler dans les pompes funèbres. Détrompez-vous, braves gens : les métiers du funéraire sont physiques, et, surtout, dangereux. La preuve par l’exemple.

Source: www.funeraire-info.fr

En cas de faute inexcusable et de réduction judiciaire du taux d’incapacité, la CPAM doit en tenir compte pour récupérer les sommes avancées au titre de la majoration de la rente

Lorsqu’un accident du travail est imputable à la faute inexcusable de l’employeur, la victime (ou ses ayants droits) bénéficie d’une indemnisation complémentaire, sous forme d’une majoration de rente (ou d’indemnité en capital) et de la réparation intégrale de ses préjudices (c. séc. soc. art. L. 452-1).

Source: rfsocial.grouperf.com

Canada | Sécurité des machines : perfectionner les outils d’estimation du risque

L’appréciation du risque constitue le point de départ de toute démarche de prévention. Elle permet de définir les actions les plus appropriées, sur les plans techniques, humains et organisationnels, pour éviter les accidents, de la conception des machines jusqu’à leur utilisation par les travailleurs.

Voilà pourquoi l’IRSST y consacre une partie de sa programmation de recherche en prévention des risques mécaniques et physiques.

Source: preventionautravail.com

Précisions sur la prise en charge d’une maladie « hors tableau » comme maladie professionnelle

Cass. Civ. 2ème, 19 janvier 2017 n°15-26.655 (FSPB) : pour la Cour de cassation, le taux d’incapacité permanent de 25 %, critère permettant la prise en charge d’une pathologie « hors tableau », doit s’apprécier au moment du contrôle médical dans le dossier constitué préalablement à la saisine du Comité régional de reconnaissance des maladie professionnelle (CRRMP), et non après la consolidation de l’état de santé de la victime pour l’indemnisation.

Source: derriennic.com

Accident d’exposition au sang au cabinet dentaire

Un accident d’exposition au sang se définit comme tout contact percutané (piqûre, coupure) ou muqueux (œil, bouche) ou sur une peau lésée (eczéma, plaie) avec du sang ou un produit biologique contenant du sang.
Les cabinets dentaires sont particulièrement exposés à ce type d’accident liés à la manipulation d’instruments rotatifs, d’aiguilles d’anesthésie et d’instruments pointus.
La maîtrise de ce risque infectieux impose donc le respect des précautions standard et la connaissance des protocoles applicables en la matière.

Source: www.macsf-exerciceprofessionnel.fr

Concilier cancer & emploi : répondre aux besoins des salariés et des entreprises

Aujourd’hui en France, 3 millions de personnes vivent avec ou après un diagnostic de cancer. Sur 1000 nouveaux cas de cancers diagnostiqués chaque jour, 400 concernent des personnes en activité professionnelle2. Pourtant, travailler avec ou après un cancer est loin d’être une évidence pour le salarié et l’entreprise.

Source: labsante.sanofi.fr

Les conditions de travail des salariés français s’améliorent –

Le nombre de Français qui considèrent leur travail comme fatigant est en baisse constante, selon le dernier baromètre Malakoff Médéric.

Grâce aux efforts de prévention des risques professionnels et aux évolutions du travail, la fatigue physique perçue tend à diminuer. En 2017, 45 % des salariés déclarent leur travail physiquement fatigant (contre 54 % en 2009).

Source: www.preventica.com

L’OPPBTP toujours plus impliqué dans la prévention du risque amiante

À l’occasion des 34èmes Journées nationales de santé au travail dans le BTP, qui ont ouvert leurs portes ce 17 mai au Palais des Congrès de Dijon, l’OPPBTP a été sollicité en sa qualité d’expert de la prévention dans le Bâtiment. Dans ce cadre, l’Organisme présentera un nouveau guide pratique sur l’amiante, dont le but est de sensibiliser et accompagner les professionnels concernés

Source: www.batiweb.com