Drogue : la pratique des tests salivaires par l’employeur est autorisée

Cannabis, cocaïne, amphétamines, MDMA, NBOMe, MXE, 2C-x, 4-MMC et autres nouvelles drogues de synthèse… depuis quelques années, la consommation de drogues explose et touche tous les milieux sociaux. Le monde de l’entreprise n’est pas épargné non plus. Conditions de travail stressantes, quête de performance, amplitudes horaires de travail excessives, de plus en plus de salariés consomment de la drogue, négligeant les conséquences de cette conduite à risque et mettant leur vie mais aussi celles de leurs collègues de travail en jeu. Afin de lutter contre ces fléaux, la pratique des tests salivaires en entreprise est désormais autorisée. À l’occasion de la Journée Internationale contre l’abus et le trafic illicite de drogues qui se tient le 26 juin 2017, découvrez dans quelles conditions ces tests peuvent être pratiqués.

Source: www.juritravail.com

Safety and Health Expo : la référence SST au Royaume-Uni

Ce grand salon britannique de la santé et de sécurité au travail (SST) ouvre ses portes aujourd’hui à Londres jusqu’au 22 juin. Bien sûr, on s’attend à ce qu’il apporte son lot d’innovations. Notamment en matière d’EPI toujours plus adaptés et confortables, d’espaces de travail toujours plus sécurisés et contrôlés. Petite revue des nouveautés les plus marquantes qui seront exposées.

Source: www.expoprotection.com

Fortes chaleurs et travail 

En période de fortes chaleurs, la vigilance est de mise. Actuellement, le ministère de la santé met en alerte la population sur ces fortes vagues de chaleur qui sévissent dans tout le pays.

Sur le plan professionnel que dit la loi :

Les conditions de travail sont régies par le code du travail. Il n’est pas prévu de température maximale ou minimale qui empêcherait d’exercer une activité professionnelle. Mais, il édicte certains principes en fonction du lieu d’exercice : en intérieur ou en extérieur.

Travail en intérieur : On peut se référer à l’article R4223-13. Cet article du Code ne définit ni le terme de saison froide, ni celui de température convenable. Cela relève de la discrétion de l’employeur. L’employeur n’a pas d’obligation légale d’installer un système de climatisation, il doit veiller à ce que l’air soit renouvelé et ventilé de façon à éviter les élévations trop fortes de température.

Travail en extérieur : L’article R4225 – 1 du Code du travail définit certains critères pour aménager les postes de travail des salariés exerçant une activité à l’extérieur. Il est notamment précisé qu’ils doivent être protégés contre les conditions atmosphériques. Cependant le Code ne précise pas les aménagements obligatoires. Une certaine marge de manœuvre est donc laissée à l’employeur.

Source: www.horizonsantetravail.fr

Coworking, fab labs et living labs

Au sein des pays de l’OCDE, de nombreux dispositifs destinés à développer le numérique ont été mis en place. Profitant de ce développement technologique, les façons de travailler se diversifient en réponse à la fois au contexte économique (être performant, efficace et efficient) et aux attentes des employés désireux d’une meilleure conciliation entre leur travail et leur vie privée. Le travail à distance s’est accru et prend des formes diverses, telles que le travail à domicile ou la possibilité de travailler hors des murs de son domicile et de son lieu de travail habituel. Cette dernière possibilité peut se concrétiser par la mise en place de tiers-lieux destinés à faciliter la collaboration et le partage des connaissances : espaces de coworking, fab labs, living labs notamment. On observe déjà des implantations de tiers-lieux dans la plupart des pays développés et leur nombre augmente un peu plus chaque année. La recherche sur ces nouvelles formes d’organisation est en pleine effervescence, même si elle est en émergence pour le moment. Notre recherche a pour objet de proposer une synthèse de connaissances sur les tiers-lieux. Les résultats nous permettent désormais de mieux cerner les différences entre ces divers types de lieux et dispositifs. Cet état de l’art a aussi contribué à faire avancer notre réflexion sur leur définition et leur catégorisation. S’il y a un ensemble d’écrits épars sur les tiers-lieux, nos travaux nous ont permis de déceler des manques et insuffisances. Toutefois, les écrits attestent de l’engouement pour ces nouveaux espaces d’échanges et exposent des résultats intéressants quant à l’impact de leur implantation sur les territoires concernés et sur le travail.

Source: tem.revues.org

La position Assis/Debout dans les métiers du Tertiaire (Assurances – Banques) et Santé au Travail 

En secteur tertiaire, travailler en permanence assis tout le long de la journée entraîne son lot d’inconvénients pour la santé des salariés et je constate au quotidien les grands dégâts de cette sédentarité sur les travailleurs de ce secteur à travers leur suivi médical sur le long terme : Savez-vous que rester assis tue plus que le tabac (fumer 1,25 paquets par jour serait l’équivalent de 5 heures de sédentarité) ? et pourtant dans le secteur des banques ou des assurances tout est conçu pour recevoir le public, traiter les dossiers et assurer la plupart des tâches en position assise, de façon inconsciente le salarié a tendance à tout vouloir mettre à portée de main afin d’éviter de se lever (imprimante, scanner, téléphone…) cette position assise prolongée favorise le risque de pathologies cardio-vasculaires (troubles de la circulation sanguine, surpoids et obésité, diabète), de cancers et l’apparition de troubles musculo-squelettiques (dégénérescence musculaire).

L’idéal serait donc au contraire de se créer des nécessités de mouvement à un bureau assis : aller chercher son document sur une imprimante à distance par exemple ou au mieux d’être carrément installé dans un bureau assis-debout très tendance actuellement dans les pays nordiques (et où la loi oblige progressivement les entreprises à adopter le concept), doté d’un plateau qui s’ajuste en hauteur, le plan de travail s’adaptant à la taille de chaque salarié en travaillant soit debout soit en position assise. Le principe est donc de pouvoir régler son poste de travail en hauteur véritable alternative pour varier les postures (le monter pour travailler debout, le descendre et l’ajuster pour travailler assis).

Source: medecinetravail.canalblog.com

Dopage au travail : un défi pour les entreprises

Protéiforme, difficile à appréhender, l’usage de substances psychoactives par des salariés prend de l’essor. Un phénomène encore sous-estimé, ce qui complique les démarches de prévention et la mise en œuvre des nécessaires changements organisationnels.

Le point avec Dominique Lhuilier, professeure émérite des universités et chercheuse au Centre de recherche sur le travail et le développement (Cnam), qui co-dirigé un ouvrage sur la question*.

 

Source: www.focusrh.com

Montignac: Accident du travail

Un ouvrier blessé, coincé sous sa mini pelleteuse à Montignac ce mardi…Vers 8h10, une mini-pelle, engagée sur un chantier au lieu-dit Pont-Rouge à  Montignac, a, pour une raison indéterminée, basculée dans la Charente. Son conducteur s’est retrouvé les membres inférieurs coincés sous l’engin, mais, fort heureusement, la tête hors de l’eau. Les secours ont été engagés avec l’appui des plongeurs pour dégager la victime. Médicalisée sur place, l’homme souffrirait de plusieurs fractures, ouvertes et fermées, aux jambes. Il a été transporté à l’hôpital d’Angoulême. (source sud ouest)

Source: www.actucity.com

Harcèlement moral au travail, que faire?

Harcèlement moral au travail, un sujet tabou? Quoiqu’il en soit, il existe, il est présent au travail et il faut oser en parler. Oui mais à partir de quand peut-on parler de harcèlement moral? Comment savoir si vous êtes dans ce cas? Comment le prouver? Autant de questions auxquelles il faut répondre.

Source: www.coindusalarie.fr

Formes d’économie collaborative et protection sociale

Pour tenter de mieux comprendre l’impact de l’économie collaborative sur l’évolution du système de protection sociale, un séminaire de recherche est organisé par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère des Solidarités et de la Santé et la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES) du ministère du Travail. L’objectif est de réaliser une démarche de concertation avec l’ensemble des acteurs concernés, afin de faire émerger les thématiques insuffisamment investiguées par la recherche. Au terme du séminaire, un appel à projets de recherche sera lancé.

Source: calenda.org

L’influence des leaders pour implanter une culture de prévention – Prévention au travail

Les organisations qui se démarquent en prévention comptent toutes des leaders énergiques, qui savent donner un sens au travail et inciter ceux qui les entourent à adopter des comportements sécuritaires. Qu’est-ce qu’un bon leader? Est-ce nécessairement un dirigeant? Comment exerce-t-il son influence au quotidien?

Titulaire d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en santé et sécurité du travail (SST) de l’Université de Montréal, gestionnaire expérimenté en ressources humaines, aujourd’hui directeur, Croissance et associations au Centre patronal de santé et sécurité du travail du Québec, Pierre Lemarier s’intéresse depuis longtemps à cette question. Il conçoit des programmes de formation de gestionnaires et anime un webinaire intitulé Comment être un leader en SST. Il décrit ici les caractéristiques des leaders et les diverses formes de leadership qui distinguent ces chefs de file, notamment en matière de prévention.

Source: preventionautravail.com