Vague de chaleur en France : des mesures s’imposent aux chefs d’entreprise

67 départements sont placés ce jour en vigilance orange canicule et 16 en vigilance jaune. Dans la plupart des régions, les températures minimales et maximales sont plus de 10°c au-dessus des valeurs attendues pour cette période. Une hausse des recours aux services d’urgences pour des pathologies liées à la chaleur et touchant toutes les classes d’âges a par ailleurs été observée.
Lors de périodes d’alerte orange de météo France, certains travailleurs peuvent être particulièrement exposés aux risques liés aux fortes chaleurs et plusieurs facteurs peuvent y contribuer.

Source: travail-emploi.gouv.fr

Canicule. Ces métiers qui souffrent le plus

La France étouffe depuis ce week-end. Une situation dont souffrent tout particulièrement certains salariés. En Bretagne, les couvreurs, les boulangers et les employés chargés de poser des enrobés sur les routes figurent parmi les métiers les plus exposés.

Ce lundi, à 16 h, Météo France a classé 51 départements français en alerte orange canicule, dont l’Ille-et-Vilaine. Le Finistère, le Morbihan et les Côtes-d’Armor sont, eux, placés en vigilance jaune. Il devrait donc faire aussi chaud, aujourd’hui, et la canicule est prévue pour durer jusqu’à jeudi.

« On tient le coup. Pour l’instant, nos chantiers n’ont pas été retardés par les fortes températures qui règnent depuis quelques jours, explique-t-on chez Eiffage BTP, à Saint-Thuriau (56). Pourtant, certaines activités, comme la pose d’enrobés sur les routes, sont extrêmement pénibles quand le mercure monte ainsi. Le produit atteint 180ºC quand on le travaille. » Une vraie fournaise à proximité.

Source: www.letelegramme.fr

Fortes chaleurs et travail 

En période de fortes chaleurs, la vigilance est de mise. Actuellement, le ministère de la santé met en alerte la population sur ces fortes vagues de chaleur qui sévissent dans tout le pays.

Sur le plan professionnel que dit la loi :

Les conditions de travail sont régies par le code du travail. Il n’est pas prévu de température maximale ou minimale qui empêcherait d’exercer une activité professionnelle. Mais, il édicte certains principes en fonction du lieu d’exercice : en intérieur ou en extérieur.

Travail en intérieur : On peut se référer à l’article R4223-13. Cet article du Code ne définit ni le terme de saison froide, ni celui de température convenable. Cela relève de la discrétion de l’employeur. L’employeur n’a pas d’obligation légale d’installer un système de climatisation, il doit veiller à ce que l’air soit renouvelé et ventilé de façon à éviter les élévations trop fortes de température.

Travail en extérieur : L’article R4225 – 1 du Code du travail définit certains critères pour aménager les postes de travail des salariés exerçant une activité à l’extérieur. Il est notamment précisé qu’ils doivent être protégés contre les conditions atmosphériques. Cependant le Code ne précise pas les aménagements obligatoires. Une certaine marge de manœuvre est donc laissée à l’employeur.

Source: www.horizonsantetravail.fr

Comment chaque pays européen lutte-t-il contre la canicule ?

L’Europe a chaud même très chaud. Un vague de chaleur s’abat sur le continent. Cette canicule a d’abord sévi en Espagne et au Portugal, où un feu de forêt a provoqué la mort de plus de soixante personnes. Si localement les températures ont pu dépasser les 40° en plein jour comme dans le département des Landes en France, elles se sont maintenues à plus de 20° la nuit. Ce qui peut être problématique pour certaines populations commes les enfants, les femmes enceintes ou les personnes âgées .

Comment les différents Etats européens prennent-ils en compte les risques liés aux phénomènes de canicule et comment tentent-ils de mettre en place des actions pour y remédier ?

Un projet avait été lancé au niveau européen par l’OMC et cofinancé par la Commission européenne. Baptisé EuroHeat, ce programme qui a été véritablement opérationnel entre 2005 et 2007 a toutefois permis la mise à disposition de recommandations et d’outils, comme une carte prévisionnelle de risque de canicule en Europe.

Source: feedproxy.google.com

Canicule: dans la fournaise des ouvriers charentais

Les ouvriers engagés sur les chantiers de travaux publics sont en première ligne face à la canicule. Il a fait 45°C hier au niveau des rails de la base LGV de Villognon. Souvent, les employeurs aménagent les horaires de travail.

 

Source: www.charentelibre.fr

Canicule et rayons UV : comment protéger les salariés sur les chantiers

Dans le cadre de son obligation de sécurité de résultat, l’employeur est tenu de protéger ses salariés des risques liés aux températures élevées. Le BTP, plus exposé que d’autres secteurs, fait l’objet d’une réglementation spécifique. Les travaux à l’extérieur nécessitent en outre des mesures de protection contre les rayons ultraviolets.

Mesures de prévention

L’employeur est tenu, de manière générale, de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé de ses salariés en tenant compte des conditions climatiques. Il doit en outre évaluer puis consigner dans le document unique le risque « fortes chaleurs » lié aux ambiances thermiques, et bâtir un plan d’action de prévention. L’employeur doit aussi informer le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) des mesures à mettre en œuvre en cas d’épisode de canicule.

Dans la mesure du possible, il doit aménager les postes de travail extérieurs : prévoir des zones d’ombre ou des aires climatisées.

Dans les locaux fermés, l’employeur doit vérifier l’état de la ventilation et sa conformité à la réglementation. Dans les locaux à pollution non spécifique (ceux ne faisant pas l’objet d’une réglementation spécifique), l’aération doit être assurée par ventilation mécanique ou par ventilation naturelle permanente.

Source: www.lemoniteur.fr

Canicule : les précautions à prendre dans le BTP

Les chefs d’entreprise du BTP sont tenus de faire respecter certaines règles sur leurs chantiers en cas de pic de chaleur, comme c’est le cas actuellement. Quelles sont-elles ?

En cette période de fortes chaleurs, il n’est pas inutile de rappeler les bons gestes à adopter pour faire face aux températures élevées.

 Le ministère du Travail a publié les mesures à adopter en cas de fortes chaleurs, notamment dans le secteur du BTP. Il reprend les principales recommandations qui figurent dans le décret n° 2008-1382 du 19 décembre 2008 relatif à la protection des travailleurs exposés à des conditions climatiques particulières. Objectif : limiter les accidents du travail.

Source: www.batiactu.com

Canicule : les précautions à prendre sur le lieu de travail – Direccte Ile-de-France

Le plan national canicule (PNC) prévoit les actions à mettre en œuvre pour prévenir et limiter les effets de la canicule sur la santé des travailleurs. Des mesures de prévention simples et efficaces sont à anticiper.

Source: idf.direccte.gouv.fr

Canicule et travail, quelles règles ? 

37° au plus fort de la journée à Angoulême ce lundi. La loi ne prévoit pas de température « couperet » au-delà de laquelle toute activité s’arrêterait mais plusieurs dispositions du code du travail protègent les salariés en contraignant l’employeur à s’adapter aux fortes températures. Explications.

Source: france3-regions.francetvinfo.fr

Dans les usines, le travail adapté aux fortes chaleurs de la semaine

Ce lundi, en début d’après-midi, le thermomètre d’une pharmacie du centre-ville de Valenciennes affichait 32ºC. Dans les grosses usines du Valenciennois et du Denaisis, des mesures ont été prises pour faire face à cet épisode de chaleur.

Source: www.lavoixdunord.fr