Risque de chômage chez les personnes sous traitement médical pour maladies chroniques 

Les maladies chroniques augmentent le risque de chômage. Ainsi, après une situation de catastrophe, une attention particulière doit être accordée à l’emploi des personnes souffrant de maladies chroniques. Le but de cette enquête japonaise est d’étudier l’association entre maladies chroniques et risque de chômage dans une zone sinistrée. Une étude transversale a été menée dans la ville de Schichigahama, à Miyagi au Nord Est du Japon, inondée par le tsunami de 2011.

Source: www.camip.info

Maintien dans l’emploi des personnes atteintes d’un cancer. Les actions du partenariat Anact-Aract / Inca

Comment maintenir dans l’emploi les personnes atteintes d’un cancer ? Comment préparer leur retour au travail ? Depuis maintenant 18 mois, le partenariat entre le réseau Anact-Aract et l’Inca, mobilise entreprises et acteurs institutionnels et sociaux sur ces questions.
Le réseau Anact-Aract a été missionné pour expérimenter et déployer au niveau national une méthodologie d’approche globale et de résolution de situations des salariés atteints de maladies chroniques évolutives (MCE). Les travaux menés dans ce cadre souhaitent inciter les entreprises à anticiper en se posant deux questions :

Dans quelle mesure notre organisation du travail est-elle sélective ou excluante pour les salariés atteints de maladies chroniques évolutives (MCE) ?
Quelles dispositions organisationnelles peuvent favoriser l’insertion et le maintien en emploi de ces salariés ?

Source: www.anact.fr

Santé au travail et éducation thérapeutique du patient atteint d’asthme ou de lombalgie chronique

La question du maintien dans l’emploi et plus largement du bien-être au travail des personnes atteintes de pathologies chroniques constitue en soi un enjeu de santé publique et de santé au travail.

Source: www.camip.info

Que font les 10 millions de malades ? Vivre et travailler avec une maladie chronique

La clandestinité des malades au travail fabrique à terme de l’exclusion. La leur, en l’occurrence. Dans un ouvrage cosigné, la psychologue du travail Dominique Lhuilier et la sociologue Anne-Marie Waser donnent les clés de lecture permettant de comprendre l’impact de la maladie sur la vie au travail : les obstacles que doivent surmonter les salariés atteints d’une pathologie, les enjeux que représente leur état de santé du point de vue de leur organisation personnelle et de celle du travail, l’importance pour les malades de pouvoir continuer à exercer une activité, les conditions auxquelles cela est possible. Car le travail peut être un facteur de construction de la santé, ou de sa dégradation si le salarié malade ne dispose pas des marges de manoeuvre pour la préserver.

Source: www.sante-et-travail.fr

Travail et maladies chroniques évolutives

Elle se définit selon l’OMS, comme « un problème de santé qui nécessite une prise en charge sur plusieurs années ». Cette définition regroupe des maladies très diverses, comme des maladies transmissibles et non transmissibles, certaines maladies mentales et des altérations anatomiques et fonctionnelles. De plus en plus de personnes vivent avec ces maladies, qui peuvent générer de fortes répercussions, à plus ou moins long terme, dans la vie quotidienne et professionnelle.

 

Les maladies chroniques comprennent :

  • des maladies comme l’insuffisance rénale chronique, les bronchites chroniques, l’asthme, les maladies cardio-vasculaires, le cancer ou le diabète, des maladies lourdement handicapantes, comme la sclérose en plaques ;
  • des maladies rares, comme la mucoviscidose, la drépanocytose et les myopathies ;
  • des maladies transmissibles persistantes, comme le Sida ou l’hépatite C ;
  • enfin, des troubles mentaux de longue durée (dépression, schizophrénie, …)

 

Ce sont des pathologies qui vont évoluer plus ou moins rapidement pendant plusieurs mois au minimum, au rythme de complications plus ou moins graves ; elles se traduisent dans nombre de cas par un risque d’invalidité, ou de handicap temporaire ou définitif.

Source: www.maladie-chronique-travail.eu

Risque de chômage chez les personnes ayant un traitement médical pour maladies chroniques

Les maladies chroniques augmentent le risque de chômage, même dans une zone géographique n’ayant pas subi de désastre. Par conséquent dans des zones sinistrées, une attention particulière doit être (…)

Source: www.camip.info

Concilier maladies chroniques et travail : c’est possible ? | 3pH

Les maladies chroniques touchent près de 7,5 millions de salariés en France. Selon l’Inserm, une personne sur deux touchée par le cancer a moins de 65 ans. Il est donc indispensable de sensibiliser les entreprises aux difficultés vécues mais aussi aux opportunités d’améliorer les pratiques professionnelles et le bien-être au travail.
La communauté d’agglomération Grand Poitiers a pris conscience de ces enjeux en organisant une sensibilisation sur la thématique : « Longue maladie : Reprise du travail et pérennisation de l’évolution professionnelle / Agir et réussir ensemble ! » 
La conférence du 3 juin dernier a mêlé des témoignages d’entreprises, du théâtre et les apports d’un expert en qualité de vie au travail.
Retour sur cet événement via trois témoignages d’acteurs impliqués.

Source: www.3ph.fr

Les malades chroniques dans l’entreprise : un nouveau défi.

Il y a aujourd’hui de plus en plus de salariés atteints de pathologies chroniques. Quelles sont les conséquences pour les entreprises ? Comment les aider à prendre en charge ces personnels fragiles ? Analyse du Professeur Yves Roquelaure, chef du service Santé au travail et pathologies professionnelles au CHU d’Angers.

Source: www.solimut-mutuelle.fr